1/3

Qu'est-ce que le "Brainspotting" ?

Le Brainspotting (BSP) a été découvert par David Grand, PhD, thérapeute en EMDR. Le BSP est une approche psychothérapeutique qui utilise le champ de vision pour localiser des "positions oculaires stratégiques" (dites Brainspots) qui sont supposées mettre en corrélation l'activation neurologique et l'expérience interne. 

Le Brainspotting (BSP) est une nouvelle approche thérapeutique fondée sur l'hypothèse que le champ de vision peut être utilisé pour localiser les positions oculaires qui relient significativement les expériences émotionnelle et neurale. Ces positions oculaires, ou Brainspots, une fois localisées, peuvent, en maintenant la fixation oculaire, mener à la guérison et à la résolution de problèmes stockés profondément dans les aires non-verbales et non-cognitives de la neurophysiologie.

Le modèle BSP se veut à la fois relationnel et technique; ses fondements sont philosophiques et physiologiques. Il permet un ciblage précis de la problématique donc une correction subtile qui permet une guérison durable.

Le BSP travaille avec le cerveau profond et le corps par l'intermédiaire de son accès direct aux systèmes autonome et limbique. Le Brainspotting® représente ainsi un outil physiologique, permettant un traitement engendrant des effets profonds sur les plans émotionnels, psychologiques et somatiques.

Le BSP est par conséquent une approche physiologique avec des conséquences psychologiques.

 

Le BSP est organisé autour de l'accordage de la relation patient-thérapeute et de l'accordage du cerveau et du corps (harmonisation neurobiologique)

La BSP est un outil sophistiqué, souple et approfondi constituant un supplément idéal pour la boîte à outils de tout thérapeute.

Il est considéré que le Brainspotting® sollicite et exploite la capacité naturelle du corps de « s’auto-scanner » (« auto- scanning natural body ») afin de traiter et de relâcher certaines zones précises qui sont dans un état d’homéostasie inadapté (blocages primitifs de survie). Cela peut aussi expliquer la capacité du Brainspotting® a souvent réduire, voire éliminer la douleur corporelle et les tensions associées à l’état physique

Neurophysiologie

 

On sait que l'oeil est une extension du cerveau. Il contient 125 millions de cellules nerveuses photo- sensibles (photorécepteurs) qui génèrent des signaux électriques qui permettent au cerveau de voir. Il y a à la fois un système visuel conscient et un système visuel inconscient et chacun d'eux traite les informations par des noies neurales distinctes. Le système inconscient guide l'action et le système conscient reconnaît les objets (Carter, 2009). Le BSP postule que "l'endroit où vous regardez affecte votre ressenti" et que différentes positions oculaires fixes mettent d'une certaine façon en corrélation une activité neurale et une activité interne spécifiques. Il apparaît aussi qu'en maintenant ce regard, dans un état d'activation ciblée autour d'un problème, l'activité neurale devient plus concentrée et le retraitement et la résolution de l'expérience interne neurale et du ressenti deviennent beaucoup plus économiques. 

Il a été conçu comme une approche psycho-corporelle (cerveau-corps). Le BSP est également relationnel et comprend que l'attachement originel à la mère (ou à celui qui a pris soin de l'enfant) est le fondement de la relation thérapeutique et sous-tend tout développement psychologique et toute guérison.

Il existe 2 modèles de BSP: le modèle d'Activation et le modèle Ressource

 

Comment ça marche?

 

Par une procédure technique, Il s'agit de déterminer un Brainspot qui amène la plus grande activation somatique. Puis accompagné par des stimulations auditives bilatérales par des sons et de la musique thérapeutique lentement et doucement d'oreille à oreille, il y a le traitement selon le modèle de double accordage ("dual attunement") et la pleine conscience ciblée.

Séance & Tarif

Une séance dure entre 1h00 et 1h30.

 

Tarif: CHF 150.-/heure

 

Thérapeute complémentaire ODA KTTC Kinésiologie

RCC Asca - Santésuisse N° B379162

 

Prise en charge par les caisses complémentaires de certaines caisses maladies. Cette méthode n’interfère, ni ne remplace une démarche médicale ou para-médicale.

 

Applications:

 

  • Difficultés d’apprentissage scolaire (concentration, mémoire, estion du temps, dyslexie, hyperactivité, etc.).

  • Gestion de stress (examen, échéances importantes, etc.).

  • Douleurs physiques, émotionnelles, mentales.

  • La peur, le découragement, la timidité, l'agressivité, l'anxiété, le deuil, l'auto-sabotage, le bégaiement etc.

  • Dépendances diverses.

  • Maladies liées au stress et au trauma

  • La guérison suite à une blessure ou à un accident traumatique

  • Le trauma physique et émotionnel

  • Problématiques liées à la performance sportive et à la créativité

  • La fibromyalgie et les autres conditions de douleurs chroniques

  • Problématique de couple (+ thérapie relationnelle Imago).

  • Troubles du comportement, les addictions (particulièrement les envies compulsives)

  • Les phobies

  • Les problématiques liées à la colère et à la rage

  • L'anxiété et la panique

  • L'asthme

  • Les troubles de l'attention (en outre THADA)

  • Les problèmes de perception

  • Troubles alimentaires, du sommeil, décalage horaire, allergies.

  • Communication, relations et gestion des émotions.

  • Tous les domaines dans lesquels le stress nous empêche de fonctionner de manière optimale

  • Instagram
  • Facebook Social Icône

© 2019 - Anne-Josée Perroud - Tous droits réservés.